Tendinopathie du tibial postérieur : les causes, les symptômes et les traitements

La tendinopathie du tibial postérieur est une inflammation du tendon du muscle tibial postérieur, qui est responsable de la flexion plantaire du pied. Cette blessure est fréquente chez les coureurs, les cyclistes et les personnes qui font beaucoup d’escaliers.

Localisation et cause de la tendinopathie du tibial postérieur

La tendinite du tibial postérieur est une inflammation du tendon du muscle tibial postérieur, qui est responsable de la flexion plantaire du pied. Ce tendon passe derrière la malléole interne de la cheville et se fixe à la plante du pied.

La localisation de la tendinite du tibial postérieur est donc à l’arrière de la cheville, juste en dessous de la malléole interne. La douleur peut également être ressentie dans la plante du pied, au niveau de l’insertion du tendon.

Cette blessure est fréquente chez les coureurs, les cyclistes et les personnes qui font beaucoup d’escaliers.

Les causes de la tendinopathie du tibial postérieur sont multiples, mais elles incluent généralement :

  • Le surmenage du tendon est la cause la plus fréquente de la tendinopathie du tibial postérieur. Cela peut se produire lorsque le tendon est soumis à un stress répétitif, comme lors de la course ou du cyclisme. Suite à une augmentation de la charge ou de la fréquence d’entrainement.
  • Une mauvaise posture ou une mauvaise technique lors de l’exercice peut également contribuer à la tendinopathie du tibial postérieur. Cela peut entraîner une surcharge du tendon et une inflammation.
  • Les déséquilibres musculaires peuvent également entraîner une tendinopathie du tibial postérieur. Lorsque certains muscles sont plus forts que d’autres, cela peut entraîner une tension sur le tendon.
  • Les blessures antérieures au genou ou à la cheville peuvent également augmenter le risque de tendinopathie du tibial postérieur.

Les symptômes de la tendinopathie du tibial postérieur

    Les symptômes de la tendinopathie du tibial postérieur comprennent :

    • Une douleur à l’arrière de la jambe, juste au-dessus de la cheville
    • Une douleur lors de la flexion plantaire du pied
    • Une sensation de raideur ou de faiblesse de la jambe
    • Une douleur qui s’aggrave avec l’exercice

    Les traitements de la tendinopathie du tibial postérieur

      Le traitement de la tendinopathie du tibial postérieur dépend de la gravité de la blessure. Les traitements non chirurgicaux comprennent généralement :

      • Le repos est le traitement le plus important pour la tendinopathie du tibial postérieur. Il permet au tendon de guérir et de se réparer.
      • La glace peut aider à réduire l’inflammation et la douleur. Elle peut être appliquée pendant 20 minutes à la fois, plusieurs fois par jour.
      • La compression peut aider à réduire l’oedeme. Un bandage ou une attelle peut être utilisé pour maintenir le tendon en place.
      • Le massage du corp du muscle et la mobilisation non algique afin de relâcher le muscle et donner de la souplesse au tendon.
      • Évitez les activités qui causent de la douleur afin de diminuer le stress mécanique sur le tendon.
      • Portez des chaussures qui ne mettent pas l’arrière de la maléole interne en compression, afin de ne pas appuyer sur le tendon.

        La durée du traitement non chirurgical varie en fonction de la gravité de la blessure. Dans la plupart des cas, il faut plusieurs semaines ou mois pour que le tendon guérisse complètement.

        Consulter votre médecin généraliste, des séances de kinésithérapie peuvent être nécéssaires. Dans les cas graves, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer le tissu cicatriciel et réparer le tendon.

        La durée du traitement non chirurgical varie en fonction de la gravité de la blessure. Dans la plupart des cas, il faut plusieurs semaines ou mois pour que le tendon guérisse complètement.

        La prise en charge ostéopathique de la tendinopathie du tibial postérieur 

        L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui vise à améliorer la mobilité et la fonction des articulations, des muscles et des tissus conjonctifs. Elle peut être utilisée pour traiter une variété de conditions, y compris la tendinopathie du tibial postérieur.

        L’ostéopathe va d’abord examiner la cheville et le pied pour déterminer la cause de la tendinopathie. Il recherchera des signes de déséquilibres musculaires, de restrictions de mobilité ou de tensions.

        Une fois la cause identifiée, l’ostéopathe utilisera différentes techniques pour améliorer la mobilité et la fonction du tendon. Ces techniques peuvent inclure :

        • Les techniques de mobilisation passive, qui visent à améliorer la mobilité des articulations et des tissus conjonctifs.
        • Les techniques de manipulation articulaires, qui visent à corriger les restrictions de mobilité.
        • Les techniques myotensives, qui visent à améliorer la circulation et la relaxation des muscles.

        L’ostéopathie peut être une option efficace pour traiter la tendinopathie du tibial postérieur. Elle peut aider à soulager la douleur, à améliorer la fonction et à prévenir les récidives.

        C’est une option de traitement pour la tendinopathie du tibial postérieur. Elle peut être utilisée en association avec d’autres traitements ou thérapie tels que le repos, la glace, ou les séances de kinésithérapie.

        Plus d’excuses ! Voici ou courir à Nîmes

        Plus d’excuses ! Voici ou courir à Nîmes

        Plus d'excuses ! Voici ou courir à NîmesÀ Nîmes, ville riche en histoire et en paysages variés, la course à pied est bien plus qu'un simple exercice physique ; c'est une invitation à découvrir notre patrimoine et à profiter de la beauté de notre environnement. Que...

        lire plus